À l’occasion du passage à la nouvelle année, le maire de Basse-Pointe Marie-Thérèse CASIMIRIUS présente en vidéo ses vœux à toutes les Pointoises et tous les Pointois.

Chers Pointois, Chers Martiniquais,

L’année 2020 s’est éloignée sans regret, mais en nous laissant des stigmates engendrés par son florilège de douleurs. En effet, les pertes humaines liées à la crise sanitaire, les dégâts matériels générés par les pluies diluviennes de novembre 2020 à la Martinique, singulièrement dans le Nord et l’annonce du regain d’activité de la Montagne Pelée nous ont heurtés avec violence dans un contexte économique fragilisé. Je renouvelle toute ma sollicitude à celles et ceux touchés par le malheur.

J’ai une pensée pour celles et ceux affectés par la maladie, qui sont hospitalisés et  celles et ceux qui souffrent.

J’adresse aussi des pensées pour les Martiniquais vivants hors de Martinique et singulièrement les Pointois, Olivier ROMUD, Hugues LOUISON, Fabrice COX, Jean-Marc GOLVET, Aucassin JOSEPH, Max LAVENTURE et tous les autres. 

La Martinique est forte et ensemble nous surmonterons ces épreuves. L’histoire a démontré que même blessés, Les Martiniquais ont toujours continué leur marche en avant. Et notre chemin de progrès nous le démontre.

Mais, à l’aube de ce Nouveau Monde, nous devons transformer la peur, les appréhensions et les réticences en confiance, en assurance, en combativité, en résistance pour nous-mêmes en raison de notre ancrage dans les valeurs  nobles qui nous habitent  ’Entraide, partage et responsabilité. 

Inéluctablement, les impacts des crises que nous connaissons doivent nous contraindre à changer nos orientations, nos visions, nos certitudes, en somme à changer de paradigme et tendre vers une unité pour  trouver ensemble les solutions adaptées à nos réalités. 

Car 2021 sera l’écriture d’un Nouveau Monde qui semble s’annoncer, la Martinique et la Ville de Basse-Pointe ont leur  place dans ce monde à venir aussi bien dans l’Europe que dans la Caraïbe. Le dépassement de soi conjugué à l’intérêt supérieur de la Martinique nous fait l’obligation de mener unitairement les réflexions pour l’élaboration d’un véritable projet de politique publique de prévention des risques (l’érosion de la falaise ici à Basse-Pointe constitue une urgence et la nécessité d’un nouveau schéma d’aménagement de la Ville, la Martinique est un territoire à risques)  ; un projet pour la santé et l’accès aux soins (le désert médical du Nord et le vieillissement de la population nous interpellent à Basse-Pointe), un projet de gestion optimale des ressources naturelles (la pollution des sols et des eaux génère une raréfaction des ressources ( c’est une préoccupation martiniquaise majeure et vitale), un projet de lutte contre la paupérisation par le biais d’une stratégie sociale renforcée (30 % des Pointois vivent en dessous du seuil de pauvreté ici en milieu rural, ce n’est pas acceptable pour la dignité humaine). 

Autant de thématiques nécessaires au développement économique tant attendu susceptible d’ouvrir des perspectives à notre jeunesse et pour freiner l’hémorragie démographique que nous connaissons. Des pistes de réflexion qui loin de nous diviser doivent nous rassembler pour l’émergence d’une véritable unité martiniquaise avec comme unique finalité, mieux servir nos administrés en dépit du contexte de morosité par une co-construction réfléchie et murie. Cet engagement est nécessaire puisqu’il est le moteur de la co-responsabilité !

Ici à Basse-Pointe, les travaux dédiés à la restauration de l’église Saint-Jean-Baptiste débutent en janvier et nous poursuivons les autorisations administratives pour le complexe scolaire, la crèche, la Marpa et le centre nautique. C’est dire que lorsqu’il y a de la volonté, il y a aussi de l’action concrète.

Et malgré l’adversité, je veux vous dire combien j’ai confiance en vous pour construire demain une Martinique dynamique, audacieuse avec comme fondements les valeurs humanistes qui sont les clés de la réussite pour de véritables avancées, sociales, sociétales, environnementales et économiques.

Bonne et heureuse année à toutes et à tous.

SÉRENITÉ – RESPECT – SOLIDARITÉ RESPONSABILITÉ – UNITÉ

CategoryCommunication